Le choix d’un logiciel CRM (pour customer relationship management) doit avant tout reposer sur les spécificités de votre entreprise. C’est notamment le cas des travailleurs indépendants, dont l’activité présente des caractéristiques particulières. Flexibilité, ergonomie et facilité d’utilisation doivent alors guider le choix de votre CRM : découvrez les critères essentiels à prendre en compte si vous êtes auto-entrepreneur, free-lance ou consultant.

Critère n°1 : la flexibilité

Lorsque vous comparez les outils CRM pour votre activité indépendante, le premier critère de choix réside dans la flexibilité. En effet, votre outil de gestion de la relation client doit s’adapter aux spécificités de votre entreprise, quel que soit votre domaine d’expertise. Bannissez les outils les plus génériques, et préférez-leur des logiciels modulables. De cette façon, vous pourrez sélectionner les fonctionnalités de votre choix et disposer d’un outil sur mesure.

Par ailleurs, votre outil CRM doit pouvoir s’adapter aux évolutions de votre activité indépendante. Lorsque vous choisissez votre logiciel, n’oubliez pas de tenir compte du développement et de la croissance potentielle de votre entreprise !

Critère n°2 : la lisibilité

Les travailleurs indépendants, consultants et free-lances ont des emplois du temps chargés. En effet, ces entrepreneurs d’un genre nouveau doivent être sur tous les fronts à la fois. De la comptabilité à la fiscalité de leur entreprise, en passant par le marketing et les relations clients, les travailleurs indépendants gèrent bien souvent tous les aspects de leur activité sans aucune aide extérieure.

C’est pourquoi votre logiciel CRM doit vous fournir une vue d’ensemble complète sur vos résultats globaux. Vous pourrez alors, à partir d’un tableau de bord unique, disposer de toutes les informations nécessaires au pilotage de votre activité. En collectant des données sur vos clients, mais aussi sur vos performances commerciales et les résultats de vos campagnes de communication, vous aurez ainsi toutes les cartes en main pour développer votre entreprise sans jamais plus perdre de temps.

Critère n°3 : la simplicité d’utilisation

La prise en main et l’utilisation de votre CRM constitue un autre critère de choix essentiel. Votre logiciel doit être un outil au service de votre entreprise, et non une contrainte supplémentaire : bannissez les offres qui nécessitent des sessions de formation ou l’intervention d’un prestataire extérieur. Privilégiez plutôt des logiciels « clés en main », aux interfaces ergonomiques et intuitives. Certains CRM, comme Teoola.pro, vous permettent également de consulter votre tableau de bord directement depuis votre mobile : un autre critère de choix fondamental si votre activité vous amène à vous déplacer régulièrement.

Enfin, assurez-vous que le CRM de votre choix fait l’objet d’un service client irréprochable, réactif et disponible. De cette façon, vous disposerez d’un interlocuteur privilégié en cas de problème sur votre plateforme de gestion de la relation client.

Le choix d’un CRM peut s’avérer délicat pour les free-lances et les consultants. Ce type d’outil représente un véritable investissement, qui doit porter ses fruits à court, moyen et long termes. Commencez par définir les objectifs commerciaux et marketing de votre activité indépendante : ces derniers vous aideront à sélectionner le CRM le plus adapté !